Démarrer ou arrêter la musique

Migraines uniques ou toutes sortes de migraines ?

Plus la crise migraineuse est violente :
               
  • plus la douleur est importante (le simple mal de tête a exactement la même origine),               
  • plus la  douleur est lancinante, pulsatile,               
  • plus le malade a une sensibilité accrue au bruit et à la lumière,               
  • plus on note des nausées et des vomissements,         
  • plus le risque de douleurs et de bourdonnements d'oreille,               
  • plus apparaissent des troubles de la vision (vue brouillée, points noirs),               
  • plus le sujet présente une sensation de froid ou des sueurs,               
  • plus le migraineux a envie de s'isoler dans une pièce calme et sombre,         
  • Etc..

Les médecins spécialisés dans les migraines parlent de migraines menstruelles (durant les règles chez la femme) ophtalmiques avec ou sans aura etc..

De plus, il existe des facteurs secondaires (comme le facteur hormonal chez la femme lors des règles, le stress, les défauts de vision etc..)  qui font penser que les migraines viennent de ces facteurs secondaires. Or il n'en est rien car si c'était le cas, toutes les femmes au moments de leurs règles, tous les gens stressés, tous ceux qui ont des défauts de vision seraient atteints de migraines ...

Ceci explique la raison pour laquelle le patient migraineux est adressé aux différents médecins spécialistes : ORL, neurologue, angiologue,  maxillo-facial, ophtalmo, aucun ne trouvant quoi que ce soit de probant etc..

L'évolution par crises plus ou moins espacées trouve son explication dans la possibilité du corps à compenser le défaut d'occlusion plus ou moins longtemps en fonction de son seuil de tolérance, c'est à dire aux muscles masticateurs de compenser le défaut d'occlusion jusqu'à ce que, trop sollicités, il se mettent en crampe : c'est la crise migraineuse qui arrive !

Les traitements


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 18 octobre 2012